album
Born To Run

Backstreets

(Bruce Springsteen)
Autres albums:
 

Backstreets

Ruelles

One soft infested summer
Moi and Terry became friends
Trying in vain to breathe the fire we was born in
Catching rides to the outskirts
Tying faith between our teeth
Sleeping in that old abandoned beach house
Getting wasted in the heat
And hiding on the backstreets, hiding on the backstreets
With a love so hard and filled with defeat
Running for our lives at night on them backstreets

Slow dancing in the dark on the beach at Stockton's Wing
Where desperate lovers park
We sat with the last of the Duke Street Kings
Huddled in our cars waiting for the bells that ring
In the deep heart of the night to set us loose from everything
To go running on the backstreets, running on the backstreets
We swore we'd live forever on the backstreets
We take it together

Endless juke joints and Valentino drag
Where dancers scraped the tears
Up off the street dressed down in rags running into the darkness
Some hurt bad some really dying
At night sometimes it seemed
You could hear the whole damn city crying
Blame it on the lies that killed us
Blame it on the truth that ran us down
You can blame it all on me Terry
It don't matter to me now
When the breakdown hit at midnight
There was nothing left to say
But I hated him
And I hated you when you went away

Laying here in the dark you're like an angel on my chest
Just another tramp of hearts crying tears of faithlessness
Remember all the movies, Terry, we'd go see
Trying to learn how to walk like heroes
We thought we had to be
And after all this time
To find we're just like all the rest
Stranded in the park and forced to confess
To hiding on the backstreets, hiding on the backstreets
We swore forever friends on the backstreets until the end
Hiding on the backstreets, hiding on the backstreets

Au cours d'un été ravagé par la douceur
Moi et Terry1 sommes devenus amis
Essayant en vain de respirer le feu dans lequel nous étions nés
Nous faisant trimballer jusque dans les faubourgs
Serrant nos espoirs entre les dents
Dormant dans cette vieille cabane de plage abandonnée
S'enivrant sous la chaleur
Et nous cachant dans les ruelles, nous cachant dans les ruelles
Avec un amour si fort et peuplé d'échecs
Courant pour sauver nos vies la nuit dans ces ruelles

Dansant lentement dans l’obscurité sur la plage à Stockton’s Wing2
Où les amoureux désespérés se garent
On s’asseyait avec les derniers rois de Duke Street3
Blottis dans nos voitures attendant que les cloches résonnent
En plein coeur de la nuit pour nous libérer de tout
Pour aller courir dans les ruelles courir dans les ruelles
On fit le serment qu’on vivrait pour toujours dans les ruelles
C'est ensemble que nous le tiendrons

Les clubs innombrables et les travestis à la Valentino4
là où les danseurs récoltaient des larmes
En sortant affublés de haillons courant dans l’obscurité
Certains blessés douloureusement, d’autres à l'article de la mort
La nuit on a l'impression
Que l'on pourrait entendre toute cette foutue ville pleurer
La faute aux mensonges qui nous ont tués
La faute à la vérité qui nous a anéantis
Tu peux rejeter toute la faute sur moi Terry
J’en ai plus rien à faire maintenant
Quand la rupture frappa à minuit
Il n’y avait plus rien à ajouter
Mais je l’ai détesté
Et je t’ai detestée quand tu es partie5

Allongée là dans le noir, tu es comme un ange posé sur ma poitrine
Juste un autre vagabond des cœurs pleurant des larmes d’ hypocrite
Souviens-toi de tous les films, Terry, que nous allions voir
Essayant d’apprendre à marcher comme les héros5
Que nous imaginions devoir être
Et pour, après tout ce temps
S’apercevoir qu’on est simplement comme tous les autres
Coincés dans le parc et obligés d’admettre qu'on devait
Se cacher dans les ruelles, se cacher dans les ruelles
On s'est juré d’être amis pour la vie dans les ruelles jusqu’à la fin
Se cacher dans les ruelles, se cacher dans les ruelles

Toutes les paroles présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Les chansons de Bruce Springsteen sont publiées chez Sony Columbia.
 
Merci à : Chris64 - Jpdom - Magic - Philippe35 - Shenandoah - Yvvan
Pour toute reproduction de ces traductions, merci de nous contacter par Mail
 
       Notes:

Notes de la traduction:
1: Terry est un prénom souvent (mais pas toujours) masculin. Dans ce cas, le personnage de Terry est bien une fille comme l'évoquent les interludes, monologues et autres intros pour ce morceau sur les tournées 77 et 78.
Dans son livre, Born to Run, Dave Marsh évoque cette chanson de la façon suivante: "Backstreets créee une situation dans laquelle un homme et une femme ne sont pas seulement des amants, mais aussi les meilleurs amis, dans laquelle le chanteur déplore la perte de l'autre, non parce qu'elle fait disparaitre un ange idéalisé, mais parce qu'elle lui ravit une compagne particulière avec laquelle il partageait ce qui apparemment, ne peut l'être. Il hurle sa douleur et son refus d'y croire à travers toute la chanson."
2: La plage de Stockton's Wing pourrait faire référence à une plage proche du campus de Stockton College, dans le sud du New Jersey.
3: Pas la moindre rue du nom de Duke Street entre les villes de Point Pleasant et Long Branch. Springsteen a peut être trouvé un nom romancé pour désigner le camp militaire de Sea Girt. Cette ville a été construite sur une ferme jadis propriétaire d'un dénomé Stockton. La plage qui lui fait face est actuellement un camp d'entrainement pour la Nationale Guard du New Jersey. Cette plage est restée dans les mémoires des teenagers de l'époque qui n'avaient pas de permis de conduire, qui voulaient boire et faire toute sorte de chose sans être inquiétés par la maréchaussée locale...
4: Rudolph Valentino, acteur des années 20, jouait dans des films noir et blanc où l'abus du maquillage et des attitudes théâtrales prédominaient. Avant d'être acteur, il était danseur dans des clubs de New York. Icône gay, il garde une image de sex-symbol androgyne.
5: Ces vers rappellent Virgin Summer Nights, une version primitive de She's the one.

Maria McKee en a fait une reprise acoustique sur l'album : Maria McKee Live: Acoustic Tour 2006.

 
       Live:
Nombre d'interprétations live: Première interprétation: Dernière interprétation:
439 08-08-1975 15-11-2012

Mon graphique

 
Copyright "HopeAndDreams" 2007, tous droits réservés - Contact