album
Nebraska

Johnny 99

(Bruce Springsteen)
Autres albums:
 

Johnny 99

Johnny 99

Well they closed down the auto plant in Mahwah1 late that month
Ralph went out lookin' for a job but he couldn't find none
He came home too drunk from mixin'Tanqueray and wine
He got a gun shot a night clerk now they call'm Johnny 99

Down in the part of town where when you hit a red light you don't stop
Johnny's wavin' his gun around and threatenin' to blow his top
When an off duty cop snuck up on him from behind
Out in front of the Club Tip Top they slapped the cuffs on Johnny 99

Well the city supplied a public defender but the judge was Mean John Brown
He came into the courtroom and stared young Johnny down
Well the evidence is clear gonna let the sentence son fit the crime
Prison for 98 and a year and we'll call it even Johnny 99

A fistfight broke out in the courtroom they had to drag Johnny's girl away
His mama stood up and shouted "Judge don't take my boy this way"
Well son you got a statement you'd like to make
Before the bailiff comes to forever take you away

Now judge judge I had debts no honest man could pay2
The bank was holdin' my mortgage and they was takin' my house away
Now I ain't sayin' that makes me an innocent man
But it was more 'n all this that put that gun in my hand

Well your honor I do believe I'd be better off dead
And if you can take a man's life for the thoughts that's in his head
Then won't you sit back in that chair
and think it over judge one more time
And let 'em shave off my hair and put me on that execution line

Ils ont fermé l’usine de construction automobile de Mahwah1 le mois dernier
Ralph s’est mis en quête d’un travail mais il n’a pu en trouver aucun
Il est rentré trop saoul d’avoir fait un mélange de Tanqueray et de vin
Il avait un fusil a descendu un gardien de nuit, maintenant ils l’appellent Johnny 99

Là dans cette partie de la ville où quand tu tombes sur un feu rouge tu ne t’arrêtes pas
Johnny agitait son fusil de tous les côtés et menaçait de se faire sauter le caisson
Quand un flic qui n’était plus de service lui tomba sur le dos par derrière
Dehors, en face du Club Tip Top, il ont passé les bracelets à Johnny 99

La ville désigna un avocat d’office, mais le juge était Mean John Brown
Il entra dans la salle d’audience et toisa Johnny
Les preuves sont claires fils la sentence va être à la hauteur du crime
La prison pour 98 années plus une et on l’appellera même Johnny 99

Une bagarre a éclaté dans la salle du tribunal et ils ont dû évacuer la copine de Johnny
Sa maman se leva et s’écria "Juge ne m’enlevez pas mon petit comme ça"
Bon fiston y a-t’il une déclaration que tu aimerais faire
Avant que l’huissier n’arrive et ne t’emmène à jamais

Maintenant juge, j’avais des dettes qu’aucun homme honnête ne pourrait rembourser2
La banque retenait mon hypothèque et ils allaient saisir ma maison
Je ne dis pas que cela fait de moi un innocent
Mais c’est la goutte de trop et ça a fait que je me suis retrouvé avec un fusil dans les mains

Votre honneur je suis convaincu que je serai mieux dans la mort
Aussi si vous êtes capable de priver un homme de sa vie pour les idées qu’il a dans sa tête
Alors pourquoi ne vous asseiriez vous pas dans ce fauteuil
et n’y réfléchiriez vous pas, juge une fois encore
Et les laisser me raser le crane et me mettre dans ce couloir de la mort

Toutes les paroles présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Les chansons de Bruce Springsteen sont publiées chez Sony Columbia.
 
Merci à : Philippe35
Pour toute reproduction de ces traductions, merci de nous contacter par Mail
 
       Notes:

1 "the auto plant in Mahwah": il y avait, en effet une usine Ford à Mahwah, NJ, ouverte en 1955 et qui ferma en 1980.
2 "I had debts no honest man could pay", on retrouve également un vers comparable dans "Atlantic City".

"Johnny 99" peut être comparée à 2 chansons antérieurs du répertoire folk: "99 Year Blues" de Julius Daniels (voir ci-dessous), et "John Hardy Was a Desperate Little Man" de The Carter Family.

La chanson est une chanson de désespoir sur fond de pauvreté et de détresse économique, et comme le dit Laurent Chalumeau dans un Rock&Folk de 1982, "il condamne personne. (...) Que personne n'aille lui reprocher d'être prétentiard ou moralisateur. Ou alors, s'il moralise, il fait ça à l'Américaine : en racontant. Ça limite les dégâts."
Et lorsque Ronald Reagan tente de récupérer Springsteen au sommet de sa popularité, c'est en introduisant cette chanson à Pittsburg, le 22 septembre 1984, que ce dernier lui répond: "Le président a mentionné mon nom l'autre jour, et je me demande bien quel doit être son album favori... Je ne pense pas que ça soit l'album Nebraska. Je ne pense pas qu'il ait écouté celle-là".

Johnny Cash en a fait une reprise en 1983 sur son album Johnny99 qui contenait également "Highway Patrolman".

 
       Live:
Nombre d'interprétations live: Première interprétation: Dernière interprétation:
354 29-06-1984 28-11-2012

Mon graphique

 
Copyright "HopeAndDreams" 2007, tous droits réservés - Contact