album
Born In The USA

Glory Days

(Bruce Springsteen)
Autres albums:
 

Glory Days

Jours De Gloire

I had a friend was a big baseball player1
back in high school
He could throw that speedball by you
Make you look like a fool boy
Saw him the other night at this roadside bar
I was walking in, he was walking out
We went back inside sat down had a few drinks
but all he kept talking about was

Chorus:
Glory days well they'll pass you by
Glory days in the wink of a young girl's eye
Glory days, glory days

Well there's a girl that lives up the block
back in school she could turn all the boy's heads
Sometimes on a Friday I'll stop by
and have a few drinks after she put her kids to bed
Her and her husband Bobby well they split up
I guess it's two years gone by now
We just sit around talking about the old times,
she says when she feels like crying
she starts laughing thinking about

Chorus

Now I think I'm going down to the well tonight
and I'm going to drink till I get my fill
And I hope when I get old I don't sit around thinking about it
but I probably will
Yeah, just sitting back trying to recapture
a little of the glory of, well time slips away
and leaves you with nothing mister but
boring stories of glory days

Chorus (repeat twice)

J’avais un copain c’était un grand joueur de base-ball1
Au lycée
Il était capable de te lancer cette balle à une telle vitesse
Que ça te rendait dingue mec
Je l’ai vu l’autre nuit à ce bar routier
J’entrais et il sortait
Nous sommes retournés à l’intérieur, nous sommes assis, avons bu quelques verres, mais tout ce dont on a pu parler c’est des

Refrain:
Jours de gloire, ouais ils passeront
Jours de gloire, en le clin d’œil d’une jeune fille
Jours de gloire, jours de gloire

Il y a cette fille qui habite à ce bloc
A l’école elle pouvait faire tourner la tête de tous les gars
Parfois, le vendredi je m’arrêterai
et on prendra quelque verres, après qu’elle ait couché ses enfants
Elle et son mari Bobby, ils se sont séparés
Je crois qu’il y a de ça deux ans maintenant
On reste simplement là à parler du bon vieux temps,
elle dit que quand elle est au bord des larmes,
elle se met à rire et à penser aux

Refrain

Je pense que je vais descendre au puit ce soir
Que je vais boire jusqu’à ce que j’en ai assez
J’espère que quand je serai vieux, je ne resterai pas là à y penser
Mais je le ferai sans doute
Oui juste s’installer pour essayer de se remémorer
un peu de la gloire des, bon le temps s’échappe
et ne vous laisse rien monsieur, à part
des histoires barbantes des

Refrain (2 fois)

Toutes les paroles présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Les chansons de Bruce Springsteen sont publiées chez Sony Columbia.
 
Merci à : Philippe35
Pour toute reproduction de ces traductions, merci de nous contacter par Mail
 
       Notes:

1: Le joueur en question semble être Joe DePugh qui était à la même école que Springsteen Ste Rose Of Lima. Le New york Times lui a consacré un article:
http://www.nytimes.com/2011/07/10/sports/baseball/bruce-springsteens-inspiration-for-glory-days.html?_r=1&ref=sports.

Glory Days a été enregistrée durant les premières sessions de travail sur l'album, en mai 1982.

La chanson contenait initialement un quatrième couplet intercalé avant l'actuel dernier couplet et le second. Ce couplet fut laisser de coté, Springsteen considérant que le sujet avait déjà été régulièrement abordé (voir Factory par exemple):

My old man worked 20 years on the line and they let him go
Now everywhere he goes out looking for work they just tell him that he's too old
I was 9 years old when he was working at the Metuchen Ford plant assembly line
Now he just sits on a stool down at the Legion Hall, but I can tell what's on his mind

Mon vieux a travaillé pendant 20 ans à la chaîne et ils l'ont laissé partir
Maintenant où qu'il aille chercher du travail, ils lui disent juste qu'il est trop vieux
J'avais 9 ans quand il travaillait sur une ligne d'assemblage de l'usine Ford à Metuchen, NJ
Maintenant il est juste assis sur un tabouret au Legion Hall, mais je sais à quoi il pense

Dans le clip vidéo réalisé par John Sayles, Springsteen joue le rôle du protagoniste de la chanson parlant à son jeune fils sur un terrain de baseball. Ces petites scènes entrecoupent des plans où le E Street Band interprètent la chanson dans un bar. On peut d'ailleurs y voir en même temps Nils Lofgren, Patti Scialfa, tous deux nouveaux venus dans le groupe, et Steve Van Zandt qui venait de le quitter. On peut également apercevoir à la fin du clip une apparition furtive de Juilianne Philips, la madame Springsteen de l'époque.

Bruce Springsteen :"Le premier couplet s'est vraiment passé, le second couplet s'est presque passé, et le troisième couplet, bien sûr, se passe maintenant"
livret intérieur du Greatest Hits

 
       Live:
Nombre d'interprétations live: Première interprétation: Dernière interprétation:
492 08-06-1984 27-10-2012

Mon graphique

 
Copyright "HopeAndDreams" 2007, tous droits réservés - Contact