album
Born In The USA

Bobby Jean

(Bruce Springsteen)
Autres albums:
 

Bobby Jean

Bobby Jean

Well I came by your house the other day
Your mother said you went away
She said there was nothing that I could have done
There was nothing nobody could say
Me and you we've known each other ever since we were sixteen
I wished I would have known
I wished I could have called you
Just to say goodbye Bobby Jean

Now you hung with me when all the others
Turned away turned up their noise
We liked the same music we liked the same bands
We liked the same clothes
We told each other that we were the wildest,
The wildest things we'd ever seen
Now I wished you would have told me
I wished I could have talked to you
Just to say goodbye Bobby Jean

Now we went walking in the rain
Talking about the pain from the world we hid
Now there ain't nobody nowhere nohow
Gonna ever understand me the way you did
Maybe you'll be out there on that road somewhere
In some bus or train traveling along
In some motel room there'll be a radio playing
And you'll hear me sing this song
Well if you do you'll know I'm thinking of you
And all the miles in between
And I'm just calling one last time
Not to change your mind
But just to say I miss you baby
Good luck goodbye, Bobby Jean

Je suis passé chez toi l’autre jour
Ta mère a dit que tu étais partie
Elle dit qu’il n’y avait rien que j’aurai pu faire
Qu’il n’y avait rien que personne aurait pu dire
Toi et moi on se connaissait par cœur depuis l’age de seize ans
J’aurais aimé le savoir,
J’aurais aimé pouvoir t’appeler
Juste pour te dire adieu Bobby Jean

Tu ne m’as pas laissé quand tous les autres
S’éloignaient, se détournaient
Nous aimions la même musique, nous aimions les mêmes groupes
On aimait les mêmes fringues
On se disait l’un à l’autre que nous étions les plus fous
Les plus dingues qu’on ait jamais vus
Alors j’aurais aimé que tu me le dises
J’aurais aimé pouvoir te parler
Simplement de dire adieu Bobby Jean

Nous allions marcher sous la pluie
Parlant de la douleur du monde dont nous nous cachions
Maintenant il n’y a plus personne nulle part n’importe comment
Qui pourra jamais plus me comprendre comme tu le faisais
Peut être seras tu par là, sur cette route quelque part
Dans quelque bus ou dans quelque train en voyage
Dans une chambre de motel il y aura une radio allumée
Et tu m’entendras chanter cette chanson
Si tu l’entends tu sauras que je pense à toi
Et à tous ces miles entre nous
Que je t’appelle une dernière fois
Non pas pour te faire changer d’avis
Mais juste pour te dire que tu me manques bébé
Bonne chance adieu Bobby Jean

Toutes les paroles présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Les chansons de Bruce Springsteen sont publiées chez Sony Columbia.
 
Merci à : Philippe35
Pour toute reproduction de ces traductions, merci de nous contacter par Mail
 
       Notes:

Bobby Jean a été enregistrée au studio The Hit Factory dans les derniers mois de 1983.

Bobby Jean, fille ou garçon?
Comme pour Terry dans Backstreets, chanson qui ressemble beaucoup à celle-ci, il y a une ambiguité sur le sexe du personnage qui permet différentes interprétations. Néanmoins, Bobby Jean est souvent considéré comme une chanson sur Steve Van Zandt, ami de longue date qui partait voler de ses propres ailes au moment de l'écriture.
Dans Glory Days, Dave Marsh suggère une autre idée plus psychanalytique allant jusqu'à envisager un adieu de Springsteen à lui même ou à une partie de lui-même, celle évoquée dans Nebraska ou celle évoquée au premier couplet. Il se base pour ça sur les vers du dernier couplet et la distinction entre celui qui écoute la radio et celui qui y chante.
Springsteen, quant à lui, la définit comme "une bonne chanson sur les amitiés de jeunesse". Songs

 
       Live:
Nombre d'interprétations live: Première interprétation: Dernière interprétation:
584 29-06-1984 19-11-2012

Mon graphique

 
Copyright "HopeAndDreams" 2007, tous droits réservés - Contact