album
Magic

Last To Die

(Bruce Springsteen)
 

Last To Die

Dernier A Mourir

We took the highway till the road went black
We'd marked, Truth or Consequences on our map
A voice drifted up from the radio
And I thought of a voice from long ago

Who'll be the last to die for a mistake1
The last to die for a mistake
Whose blood will spill, whose heart will break
Who'll be the last to die, for a mistake

Kids asleep in the backseat
We're just counting the miles, you and me
We don't measure the blood we've drawn anymore
We just stack the bodies outside the door

Who'll be the last to die for a mistake
The last to die for a mistake
Whose blood will spill, whose heart will break
Who'll be the last to die, for a mistake

The wise men were all fools, what to do

The sun sets in flames as the city burns
Another day gone down as the night turns
And I hold you here in my heart
As things fall apart

A downtown window flushed with light
Faces of the dead at five
Our martyr's silent eyes
Petition the drivers as we pass by

Who'll be the last to die for a mistake
The last to die for a mistake
Whose blood will spill, whose heart will break
Who'll be the last to die

Who'll be the last to die for a mistake
The last to die for a mistake
Will Darlin' tyrants and kings fall to the same fate
Strung up at your city gates
Who'll be the last to die for a mistake

On a pris l’autoroute jusqu’à ce que la route s'assombrisse
On avait repéré Truth or Consequences 1 sur notre carte
Une voix s'est élevée de la radio
Et je me suis rappelé d’une voix entendue autrefois

Qui sera le dernier à mourir2 pour une erreur ?
Le dernier à mourir pour une erreur ?
Qui verra son sang couler ? Qui verra son coeur brisé ?
Qui sera le dernier à mourir, pour une erreur ?

Les gosses endormis sur la banquette arrière
On ne fait que compter les kilomètres , toi et moi
On ne mesure plus le sang que l’on collecte
On ne fait qu’empiler les corps devant la porte

Qui sera le dernier à mourir pour une erreur ?
Le dernier à mourir pour une erreur ?
Qui verra son sang couler ? Qui verra son cœur brisé ?
Qui sera le dernier à mourir, pour une erreur ?

Les sages étaient tous des idiots que faire ?

Le soleil couchant s'embrase tandis que la ville brûle
Un autre jour qui passe tandis que la nuit tombe
je te garde là dans mon cœur
Tandis que tout s’écroule

Une vitrine du centre-ville rougie par la lumière
Les visages des morts à 5 heures3
Les yeux silencieux de nos martyrs
Implorent les automobilistes tandis que nous passons devant eux

Qui sera le dernier à mourir pour une erreur ?
Le dernier à mourir pour une erreur ?
Qui verra son sang couler ? Qui verra son cœur brisé ?
Qui sera le dernier à mourir à cause d’où pour une erreur ?

Qui sera le dernier à mourir pour une erreur
Le dernier à mourir pour une erreur
Chérie les tyrans et les rois seront-ils victimes du même sort ?
ligotés aux portes de ta ville
Qui sera le dernier à mourir pour une erreur ?

Toutes les paroles présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Les chansons de Bruce Springsteen sont publiées chez Sony Columbia.
 
Merci à : Chris64 - Magic - Philippe35 - Shenandoah - The NY Hangman
Pour toute reproduction de ces traductions, merci de nous contacter par Mail
 
       Notes:

Notes de la traduction:
1: La chanson est inspirée d’un discours de John Kerry (alors vétéran), prononcé le 23 avril 1971, devant le Comité des Affaires Etrangères du Sénat (Senate Foreign Relations Committee) dans le cadre de la "Commission Fulbright" : "We are asking Americans to think about that because how do you ask a man to be the last man to die in Vietnam ? How do you ask a man to be the last man to die for a mistake ?".
Pour aller plus loin: History News Network
2: Truth and Consequences : ville du Nouveau Mexique
3:5 heures : heure du JT

Bruce Springsteen :"Bien je n’écris pas dans une logique de reconnaissance. J’essaye de rester à l’écart de ça… parce que je ne suis pas si à l’aise de m’exprimer ainsi. J’essaie de me placer dans la peau de l’humain qui est touché par ces choses et comment elles le touchent. L’expérience est une perte, une terrible perte, une terrible tragédie d’échec de.. d’une politique ratée….c’est le prix à payer qui en fait son échec, l’addition se paie dans le sang. Alors la perte des personnes à propos de qui j’essaie d’écrire, qui m’intéressaient, nous renvoie l’image des décisions que nous avons prises. Par conséquent, « Gipsy Biker », « Devil’s Arcade », « Last to Die » traitent de ces choses difficiles à aborder 18-12-2007 - Interview BBC radio 2 - Johnny Walker

 
       Live:
Nombre d'interprétations live: Première interprétation: Dernière interprétation:
107 24-09-2007 13-10-2009

Mon graphique

 
Copyright "HopeAndDreams" 2007, tous droits réservés - Contact